03 55 40 53 33 06 11 94 76 30

Terre de diatomée et punaise de lit : 8 réponses d’un expert

Terre de diatomée et punaise de lit : 8 réponses d’un expert

La terre de diatomée est un insecticide naturel utilisé contre les punaises de lit. Bien qu’étant un produit sans transformation chimique, il nécessite quelques précautions d'usage. 

La terre de diatomée et les punaises de lit : l'expert Jean Michel Béranger répond à nos questions

Comment utiliser la terre de diatomée contre les punaises de lit ? En combien de temps agit-elle ? Quels sont les dangers ? Pour répondre à nos questions, nous avons interrogé le spécialiste Jean Michel Béranger, entomologiste à l’IHU Méditerranée Infection et directeur du Laboratoire Diagnostic Insecte.

 

1 - Pouvez-vous nous donner les origines de la terre de diatomée ? 

La terre de diatomée ou dioxyde de silicium est faite à partir d’algues fossilisées microscopiques, les diatomées, dont la coquille est constituée de silice.

 

2 -  À l’origine, pourquoi était utilisée la terre de diatomée ? 

Elle est utilisée comme insecticide depuis des millénaires. Nos ancêtres s’en servaient pour éliminer les parasites externes ou protéger les récoltes de graines stockées lors des attaques d’insectes. Aujourd'hui, elle est utilisée dans l’industrie pour ses propriétés filtrantes (porosité).

 

3 - Est-elle réellement efficace dans la lutte contre la punaise de lit ?

Lors des tests que je réalise en laboratoire, on ne note pas d’effet choc : il faut compter entre 4 et 10 jours pour tuer une punaise de lit avec la terre de diatomée. Il faut néanmoins garder en tête qu’en laboratoire, les puces sont dans des boîtes où le contact avec ce produit est important.

Sur le terrain, c’est moins évident, il faut vraiment mettre la terre de diatomée aux bons endroits, c'est-à-dire ceux fréquentés par les punaises ou bien les lieux de passage obligatoires. Si la quantité de terre de diatomée récupérée sur l’insecte est insuffisante, on est en échec. Il est inutile de mettre des tonnes de terre de diatomée, il faut surtout bien la placer. À noter que lorsque l’humidité est élevée, son action est moins efficace. 

 

4 - Peut-on l’utiliser systématiquement ?

La terre de diatomée s’utilise en complément, lorsque la lutte mécanique a été réalisée (aspiration, vapeur, lavage, congélation…). À elle seule, elle ne suffit pas. À noter qu’elle est utilisée de plus en plus en synergie avec des insecticides classiques et peu toxiques comme les pyrèthres végétaux. Il semblerait qu’elle favorise l’action de ces produits, même si la population de punaise est résistante. 

 

5 - Comment s’applique la terre de diatomée ? 

Il ne faut pas en mettre en grosse quantité. Utiliser un pinceau (de type maquillage pour le visage) pour déposer une fine pellicule. Évitez les lieux de passage au sein du logement (courant d’air) et le sol (enfants) surtout pour la substance en poudre. La formulation en aérosol permet d’appliquer des couches fines et de fixer la poudre aux supports, ce qui apporte moins de risque de la respirer. 

 

6 - Peut-elle représenter un danger pour les humains et les animaux domestiques ? 

Bien que contenant de la silice amorphe, la terre de diatomée peut contenir encore 3 à 4 % d’impureté, c'est-à-dire de la silice cristalline. Elle a aussi un effet desséchant (absorbe l’humidité ambiante) qui peut alors provoquer des irritations sur les muqueuses et l’appareil respiratoires (bronches).

Ces effets s’adressent surtout aux professionnels qui travaillent avec ces produits quotidiennement, dans l’industrie ou la fabrication de la terre de diatomée. Pour le public ou les professionnels de la 3D, l’exposition est très faible. 

 

7 - Quelles précautions sont à prendre lors de son utilisation ?

Comme expliqué précédemment, le risque est faible chez les particuliers. Lors de son application, des masques et des gants suffisent. 

 

8 - La terre de diatomée existe sous différentes formes, laquelle est la plus efficace ? 

Effectivement, voici 3 recommandations :

  • La poudre est à privilégier pour les endroits confinés : prises électriques, gaines techniques, derrière de plinthes, etc. ;
  • En aérosol, il faut choisir des zones qui sont plus exposées, mais pas accessibles d’ordinaire : sommiers, lattes, cadres ou armatures de lit, jointure entre le mur et les faux plafonds (dans le cas où les punaises fuient un traitement déjà en cours comme un insecticide répulsif ou un traitement vapeur) ;
  • Du gel silice (poudre), que l’on appelle également dioxyde de silicium. D’origine synthétique, il est totalement amorphe et plus efficace (tue en 1 à 2 jours), mais il n’est pas commercialisé en France pour le moment. Il est très utilisé aux USA, j’ai par ailleurs eu l'occasion de tester le CimeXa des laboratoires Rockwell avec succès.

 

 

À la recherche d’un expert en dépistage de punaises de lit ?

 

Ouvert 24/24, 7j/7, Hugues Wiplier et ses deux chiens sont à votre disposition pour détecter efficacement les punaises de lit. Nous répondons à toutes vous questions ou demandes de rendez-vous.

DEVIS GRATUIT 03 55 40 53 33

 

 

Plus d'informations sur le laboratoire Diagnostic Insecte 

Nous remercions Jean Michel Béranger pour toutes ces réponses utiles et concrètes. En 2009, il a créé le Laboratoire Diagnostic Insecte, des suites d’un projet intitulé « nuisances dues à des arthropodes ». Celui-ci est validé par le Plan Régional Santé et Environnement et permet d’étudier les insectes constitués d’anneaux durs extérieurement et avec un corps segmenté, que l’on classe dans la famille des arthropodes. Expert des punaises de lit, il est par ailleurs l’un des seuls chercheurs en France à étudier ces insectes rampants.

Si les punaises de lit résistent désormais à une exposition prolongée aux insecticides qui les exterminaient auparavant, c’est que leur ADN a muté. Grâce à l’analyse en laboratoire, Jean Michel Béranger espère identifier les gènes responsables de cette résistance et ainsi trouver de nouveaux moyens de lutte plus efficaces contre les punaises de lit. 

Vous suspectez
la présence de punaises de lit ?

Agissez sans plus attendre Contactez-nous

Titulaire du certificat de capacité n° 02 030 DM délivré par la Direction Départementale de la Protection des Populations de l’Aisne

Dépistage Punaise Solutions met son expertise au service de vous particuliers et professionnels des Hauts-de-France et de Belgique.

Basé dans l’Aisne, Dépistage Punaise Solutions vous propose ses interventions dans le secteur couvrant la région des Hauts-de-France (Lille, Valenciennes, Arras, Lens, Beauvais, Compiègne, Amiens, Saint-Quentin, …), le Grand Est (Reims, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Troyes, …) mais également le sud de la Belgique dans le principales villes des provinces de Namur, du Hainaut (Charleroi, Namur, Mons, Tournai) et de Bruxelles.

Une intervention de détection de punaises de lits dans les Hauts-de-France ?

Un renseignement, une question, un devis, une intervention urgente ? Contactez Dépistage Punaise Solutions, spécialiste de la détection et le dépistage de punaise de lit dans les Hauts-de-France et en Belgique en composant le 03 55 40 53 33 ou en laissant un message sur le formulaire contact.