03 55 40 53 33 06 11 94 76 30

Punaise de lit et JO 2024 : quelles solutions préventives pour les hôtels ?

Punaise de lit et JO 2024 : quelles solutions préventives pour les hôtels ?

L’infestation des punaises de lit à Paris dans la presse internationale


Le 29 septembre dernier, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris a captivé l’attention des médias étrangers. L’homme s’est exprimé sur la chaîne LCI en exprimant son inquiétude face aux infestations de punaises de lit à Paris, en précisant que « personne n’est à l'abri des nuisibles ».

 

Les médias américains CNN, Metro et The Mirror ont tous titré depuis « No one is safe », traduisant ainsi l'avertissement de l'homme politique parisien. La presse internationale décrit désormais la France comme étant « infestée »par ces nuisibles, suscitant des inquiétudes mondiales quant aux risques associés au tourisme. Le journal britannique The Daily Mail parle quant à lui d’une « invasion » de la capitale par ces « créatures suceuses de sang ».

 

Ces déclarations successives sont liées à l'afflux de touristes que Paris accueillera lors des Jeux Olympiques de 2024. Une certaine inquiétude règne quant à la gestion des infestations dans les infrastructures publiques françaises.

 

En plus des répercussions sur les Français, les médias étrangers se préoccupent du sort des touristes qui pourraient être touchés par ces punaises de lit, voire en ramener dans leur pays d'origine. CBS News donne ainsi des « conseils d'experts sur la façon de vous protéger en voyage ». Forbes informe également ses lecteurs sur « comment les repérer et éviter de les ramener chez vous lors de votre prochain voyage ».

 

Depuis la recrudescence des insectes dans la capitale, ce n’est pas le premier événement international sur le devant de la scène. La Fashion Week de Paris, qui a eu lieu fin septembre dernier, avait déjà capté toute l’attention de la presse internationale : « Une épidémie généralisée de punaises de lit envahit Paris pendant la Fashion Week », avait titré le célèbre magazine Time.

 

Le magazine Newsweek avait également écrit un article sur le ton humoristique en précisant « Alors que Paris finit d'accueillir la Fashion Week, ce ne sont pas Balenciaga, Dior et Chanel qui volent la vedette. La nouvelle tendance la plus importante qui pourrait surgir aux États-Unis est en fait inattendue : les punaises de lit  ».

 

Avec du recul, bien que contraignant, on souligne que le phénomène des punaises de lit ne se limite pas à la France. New York a été confronté à sa propre épidémie en 2010, tandis que le Royaume-Uni vient de connaître une augmentation de 65 % des infestations de punaises de lit par rapport à l'année précédente.

 

 

Lutte contre les punaises de lit lors des JO 2024 : les hôtels en première ligne !

 

Bien que la presse internationale exagère ces unes de journaux, les punaises de lit restent un phénomène bel et bien présent à Paris. Repérées il y a quelques mois déjà dans les lieux publics parisiens, leur apparition avait agité les réseaux sociaux. Des vidéos de plusieurs usagers du RER avaient circulé sur Internet. On pouvait y apercevoir les punaises de lit graviter sur les fauteuils ou bien dans les allées des véhicules. D'autres témoignages, cette fois de clients de cinémas UGC, avaient également fait le tour de la toile. Certains tweets affirmaient leur mécontentement quant à la gestion sanitaire des établissements face aux insectes envahissants.

 

À l'approche des Jeux Olympiques, les hébergements touristiques restent cependant les premiers en ligne de mire. Les hôtels accueilleront un flux constant de clients provenant du monde entier. D'après les estimations prévisionnelles, les JO 2024 réuniront plusieurs millions de visiteurs à Paris. Ces chiffres comprennent les spectateurs, des athlètes, des membres des délégations, des médias, et des touristes. Cette augmentation de population augmente considérablement le risque d'introduction de punaises de lit :

  • Les voyageurs peuvent involontairement transporter ces parasites dans leurs bagages, leurs vêtements ou leurs effets personnels.
  • La rotation rapide des occupants dans les hôtels touristiques crée un environnement propice à la propagation des nuisibles.
  • Les clients arrivent et partent fréquemment, ce qui limite le temps disponible pour détecter et traiter les infestations.

paris

 

 

De plus, les hôtels peuvent être soumis à une forte pression pour maintenir un taux d'occupation élevé, surtout pendant des événements d'envergure comme les Jeux Olympiques. Cette pression peut conduire à des pratiques de nettoyage moins rigoureuses et à des inspections moins fréquentes, ce qui favorise la prolifération des insectes.

 

Avec une offre limitée de logements et une demande croissante pour des hébergements temporaires, il devient probable que des établissements moins scrupuleux soient sollicités (infestations de punaises de lit non résolues ou en cours).

 

 

 

Quelles mesures préventives doivent adopter les hôtels pendant les Jeux Olympiques ?  


Pour garantir un environnement propre et sûr à leurs clients, les groupes hôteliers doivent mettre en place diverses mesures préventives. Une certaine organisation en interne est à prévoir avec les employés :

  • Formation du personnel : avec un programme spécifique de prévention visant à aider à la détection précoce des punaises de lit, ainsi qu'à identifier les signes à surveiller. Mettre en place un plan d’action adapté avec des procédures à suivre en cas de présence suspecte aide également les établissements à être proactifs dans leur lutte.
  • Inspections régulières : avec des vérifications de la part du personnel de nettoyage dans toutes les chambres, en portant une attention toute particulière sur la literie (matelas, sommiers, têtes de lit, coutures …).
  • L’utilisation de housses de matelas : bien que cela reste une option, les housses sont très utiles puisqu’elles empêchent les punaises de lit d'entrer ou de sortir des matelas, réduisant ainsi les risques d'infestation.
  • Lavage à haute température : le linge de lit, les serviettes et les textiles sont lavés à des températures élevées (au minimum 60°C) pour éliminer tout parasite potentiel.
  • Contrôle des bagages : les établissements peuvent éventuellement encourager les clients à placer leurs bagages sur des supports spéciaux plutôt que sur les lits ou les tapis, réduisant ainsi les risques de transfert.

En mettant en œuvre ces mesures préventives de manière proactive, les hôtels visent à minimiser les risques d'infestation et à offrir une expérience agréable à leurs clients.

 

Si une infestation de punaises n’est pas traitée, l'impact économique d’une mauvaise réputation peut être considérable pour les établissements hôteliers. Lorsque des clients découvrent des parasites dans leur chambre, ils peuvent être mécontents et partager leur expérience négative sur internet. Cela dissuade alors de futurs clients potentiels. En conséquence, les établissements risquent une diminution de leur fréquentation et de leur chiffre d'affaires.

 

 

chambre d'hôtel

 

 

 

 

Détection canine : un atout majeur pour la prévention des punaises de lit

 

La détection canine professionnelle s'avère très utile dans la stratégie de prévention des groupes hôteliers. Les chiens spécialement formés ont une capacité olfactive remarquable, capable de détecter les punaises de lit mais aussi leurs œufs. Cette méthode de détection est beaucoup plus rapide et précise que les inspections visuelles humaines, permettant ainsi d'identifier les infestations à un stade précoce avant qu'elles ne s'aggravent.

 

Les chiens détecteurs contribuent à repérer avec précision les zones touchées par l’infestation. Cette technique apporte aux établissements une réduction des coûts de traitements grâce à une lutte ciblée.

 

La fréquence des visites recommandées dépend des besoins spécifiques de chaque hôtel et de sa stratégie de gestion des risques :

  • Certains hôtels choisissent d'avoir recours à la détection canine de façon régulière, en effectuant des inspections programmées à intervalles réguliers. Cela peut être pertinent pour les établissements situés dans des zones à risque élevé ou qui ont déjà rencontré des problèmes d'infestation par le passé.
  • D'autres hôtels préfèrent utiliser la détection canine de manière réactive, c'est-à-dire en cas de suspicion d'infestation (signalements du personnel ou plaintes de clients). Dans ces cas, la détection canine peut être déployée pour confirmer la présence de punaises de lit et aider à localiser les zones touchées.

Vous suspectez
la présence de punaises de lit ?

Agissez sans plus attendre Contactez-nous

Titulaire du certificat de capacité n° 02 030 DM délivré par la Direction Départementale de la Protection des Populations de l’Aisne

Dépistage Punaise Solutions met son expertise au service de vous particuliers et professionnels des Hauts-de-France et de Belgique.

Basé dans l’Aisne, Dépistage Punaise Solutions vous propose ses interventions dans le secteur couvrant la région des Hauts-de-France (Lille, Valenciennes, Arras, Lens, Beauvais, Compiègne, Amiens, Saint-Quentin, …), le Grand Est (Reims, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Troyes, …) mais également le sud de la Belgique dans le principales villes des provinces de Namur, du Hainaut (Charleroi, Namur, Mons, Tournai) et de Bruxelles.

Une intervention de détection de punaises de lits dans les Hauts-de-France ?

Un renseignement, une question, un devis, une intervention urgente ? Contactez Dépistage Punaise Solutions, spécialiste de la détection et le dépistage de punaise de lit dans les Hauts-de-France et en Belgique en composant le 03 55 40 53 33 ou en laissant un message sur le formulaire contact.