03 55 40 53 33 06 11 94 76 30

Punaises de lit en voyage : que faire en cas de piqûres au retour ?

Punaises de lit en voyage : que faire en cas de piqûres au retour ?

Vous êtes de retour d’un joli voyage en famille, d’une escapade amoureuse ou bien d’un séjour entre amis et vous voilà victime de démangeaisons. Gîtes, hôtels, auberges, airbnb… la punaise de lit peut se faufiler dans n’importe quel endroit et sa présence n’indique pas un manque de propreté. En cas de punaises de lit pendant votre voyage et de piqûres au retour, Dépistage Punaises Solution vous partage les actions efficaces à mettre en place au sein de votre logement.

 

Punaises de lit à l’hôtel : que faire si j’ai des démangeaisons à mon retour ? 

 

La punaise de lit est voyageuse. Si vous avez dormi dans une pièce infestée durant votre voyage, il est tout à fait possible de ramener la punaise de lit sur soi. Car oui, la punaise de lit ne se trouve (malheureusement pas) uniquement dans les lits et peut être transportée  dans sa valise ou son sac à dos !

 

 

une punaise de lit loupe

 

 

 

Reconnaître une piqûre de punaise de lit

 

Si des traces de piqûres apparaissent sur votre corps, il convient avant tout de confirmer que celles-ci proviennent bien des punaises de lit. Souvent indolore au moment même, les premiers signes de piqûre sur votre peau se manifestent 1 à 2 heures après. Outre les démangeaisons, elles provoquent des éruptions cutanées et l’apparition de boutons roses ou rouges. Ce qui vous aidera à la différencier d’une piqûre d'araignée ou tout autre insecte est son aspect extérieur : on trouve généralement trois à quatre piqûres groupées sur sa peau. On parle alors d’une disposition en rang d’oignon, bien spécifique au passage du parasite. On retrouve bien souvent les démangeaisons sur les parties laissées découvertes pendant son sommeil comme les bras, les jambes, les épaules ou encore le dos. Si plusieurs personnes se trouvaient dans la même chambre durant un voyage, mais que tous les individus ne sont pas victimes de piqûres au retour, cela n’indique en rien que les punaises de lits ont disparu.

  • Certaines personnes ne possèdent aucune trace de piqûre sur leur peau ni de démangeaisons, on peut alors les décrire comme asymptomatiques ; 
  • D’autres peuvent présenter des boursouflures et rougeurs plus ou moins importantes ;
  • Des réactions allergiques plus intenses peuvent se manifester comme de l’urticaire ou bien une peau irritée, chaude et douloureuse.

Généralement, les traces de piqûres disparaissent en 10 jours et ne sont pas dangereuses pour la santé. Cependant, n’hésitez pas à consulter un médecin en cas de réaction allergique. Des crèmes et traitements peuvent être prescrits pour soulager votre peau et atténuer la douleur.

 

Détecter la présence de punaises de lit dans son logement 

 

En parallèle, la présence des parasites dans votre habitation peut se détecter avec plusieurs indices :

  • Des traces de déjections avec l’apparence de petites taches noires sur votre literie (matelas, draps, sommier…) ; 
  • Des traces de sang sur vos draps, dues à leur écrasement ;
  • Des oeufs de punaises de lit (de couleur blanche et d’une taille de 1mm environ, en forme de grappe) ; 
  • Des reliquats attestant de leur passage ; 
  • Des punaises mortes sur le sol ou dans les recoins.

 

Ces insectes, bien que discrets, sont eux-même détectables à l'œil nu avec une taille de 4 à 7 mm et une couleur brune. Les punaises sont surtout actives la nuit et vivent principalement dans des endroits sombres et étroits. Vous pouvez utiliser une lampe torche pour tenter de les repérer dans les fissures, plinthes ou dans votre literie. Lors de votre retour de vacances, si  vous détectez leur présence dès les premiers jours, il faut entreprendre des actions immédiates pour lutter contre leur propagation.

 

Débuter un traitement mécanique pour limiter l’invasion

 

Les parasites provenant de votre valise, ce sera la cible numéro un pour débuter votre traitement mécanique. Plusieurs méthodes peuvent être mises en place.

 

La lutte des puces de lit par la chaleur 

 

Pour débuter la lutte contre les nuisibles envahissants, lavez l’intégralité de vos vêtements et chaussures avec un passage complémentaire au sèche-linge. La température minimum en machine doit être de 60°C, les punaises de lit ne résistant pas à une forte chaleur. Les valises doivent être également passées au peigne fin et être mise à l’écart, dans le jardin ou emballées. Le mieux est de réaliser un traitement vapeur dessus, consistant à utiliser un nettoyeur vapeur à 120°C pour tuer les parasites par le biais d’un choc thermique. À défaut, vous pouvez utiliser un aspirateur, bien qu’il ne tue pas ces insectes tenaces. Il faudra ensuite vider le bac et enfermer son contenu dans un sac poubelle qui partira vers une ordure extérieure. Lavez le bac à l’eau chaude et désinfectez- le par la suite, pour être sûre d’éradiquer tous les parasites. Si vous remarquez la présence des punaises de lit quelques jours après votre retour de voyage, le traitement mécanique doit être effectué partout dans votre habitation, plusieurs fois. Des endroits stratégiques doivent être pris en compte tels que plinthes, fissures, fentes du parquet ou encore couture du matelas.

 

La méthode de lutte par le froid 

 

Pour les affaires qui ne peuvent pas être lavées à 60°C (ou passées au lave-linge) vous pouvez utiliser une méthode de lutte par le froid. En effet, si la température chute à -30°C, la punaise de lit ne résiste pas et meurt rapidement. Placer vos objets et tissus infestés dans des endroits à de telles températures pourra alors les éradiquer efficacement. La technique la plus simple est d’utiliser un congélateur pour pouvoir y déposer vos biens. Attention, la température moyenne de celui-ci étant de -20°C, il faudra plus de temps à la punaise pour succomber. Nous vous recommandons de placer vos affaires durant 5 à 7 jours à l’intérieur de l’équipement. Il existe des entreprises proposant de la surcongélation (-30°C), dans ces cas-là, une période de 48h est suffisante.

 

Protéger son habitation et empêcher la dispersion des punaises de lit 

 

Le traitement mécanique permet d’appliquer des mesures efficaces pour lutter contre les bedbugs. Il doit bien souvent être utilisé en complément avec un autre traitement. En effet, si leur présence est détectée plusieurs semaines après votre retour, les punaises ont eu le temps de se propager dans votre logement. Certaines cachettes peuvent être omises, les punaises de lit peuvent continuer à se reproduire et l’éradication totale devient alors compliqué.

 

Faire appel à un professionnel pour un dépistage 

 

Il existe des techniques d’intervention pour stopper l’invasion de ces parasites. Dépistage Punaise Solution en fait parti ! Grâce au flair de ces 3 chiens, DPS intervient pour repérer les punaises de lit par le biais de la détection canine. Méthode écologique et prouvée, elle vous permet de repérer les nuisibles rapidement, sans produits chimiques ni toxicité. Véritables experts au flair surdéveloppé, Pablo, Léo et Shado vous permettront de confirmer la présence des punaises de lit, mais surtout de les localiser précisément . Un traitement ciblé pourra par la suite être mise en œuvre et ainsi permettre une éradication complète de votre domicile.

 

 

Réaliser un traitement ciblé pour une meilleure efficacité

 

Lorsque vous avez localisé toutes les cachettes des punaises, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. En complément des traitements mécaniques énoncés précédemment, vous pouvez utiliser de la terre de diatomée, un insecticide naturel. Produit abrasif pour les puces de lit, elle peut être déposée sous plusieurs formes : 

  • En poudre sur les plinthes, prises électriques, gaines techniques (tuyaux d’eaux, chauffage, ventilation…) ;
  • En aérosol sur toute votre literie (après un passage avec nettoyeur vapeur). 

Vous pouvez par ailleurs retrouvez notre interview de Jean Michel Béranger sur la terre de diatomée,  pour en connaître toutes les précautions d’usages. Malheureusement, il n’existe pas de méthode imparable ni secrète pour éradiquer à tous les coups les punaises de lit. Si après quelques semaines, les piqûres persistent, vous pouvez faire appel à un professionnel pour mettre en place une technique à plus haute échelle. Plusieurs méthodes pourront être employées, comme : 

  • Une lutte thermique par le chaud avec une méthode d’endothermie, consistant à élever la température totale d’une pièce à +60°C ;
  • Une lutte par le froid avec la congélation des meubles et effets personnels pendant 2 à 10 jours ; 
  • Une lutte chimique avec l’utilisation de produits insecticides par pulvérisation. Nous vous recommandons cependant les deux premières méthodes, qui n’incluent aucune toxicité. De plus, la lutte chimique ne détruira pas les œufs (ce qui entraînera plusieurs passages de la part du professionnel).

Vous suspectez
la présence de punaises de lit ?

Agissez sans plus attendre Contactez-nous

Titulaire du certificat de capacité n° 02 030 DM délivré par la Direction Départementale de la Protection des Populations de l’Aisne

Dépistage Punaise Solutions met son expertise au service de vous particuliers et professionnels des Hauts-de-France et de Belgique.

Basé dans l’Aisne, Dépistage Punaise Solutions vous propose ses interventions dans le secteur couvrant la région des Hauts-de-France (Lille, Valenciennes, Arras, Lens, Beauvais, Compiègne, Amiens, Saint-Quentin, …), le Grand Est (Reims, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Troyes, …) mais également le sud de la Belgique dans le principales villes des provinces de Namur, du Hainaut (Charleroi, Namur, Mons, Tournai) et de Bruxelles.

Une intervention de détection de punaises de lits dans les Hauts-de-France ?

Un renseignement, une question, un devis, une intervention urgente ? Contactez Dépistage Punaise Solutions, spécialiste de la détection et le dépistage de punaise de lit dans les Hauts-de-France et en Belgique en composant le 03 55 40 53 33 ou en laissant un message sur le formulaire contact.